Libra : la cryptomonnaie de Facebook, Uber, Mastercard, et bien d’autres

Le projet libra, une cryptomonnaie qui a été annoncé en 2019 fait pour le moment beaucoup de bruit car elle implique une association de très grands acteurs du monde économique comme Facebook, Uber, Mastercard, Paypal, Ebay, Vodafone, Spotify… Ce sont, en tout, 28 grosses sociétés qui s’associent.

Le siège de Libra se situera à Genève, en Suisse.

Cette cryptomonnaie fonctionnera sans processus de Proof-of-work ou de Proof-of-stake, uniquement certains revendeurs validés par L’association Libra pourront vendre les Libras (delegated proof-of-stake).

Objectif des Libras

La vision de Mark Zukerberg, fondateur de Facebook, est qu’il faut faciliter les paiements entre personnes et qu’envoyer un paiement devrait être aussi simple que d’envoyer une photo sur Messenger. La crypto Libra va donc permettre à toute personne d’échanger de l’argent facilement et sera stable. Ne pensez donc pas que d’en acheter dès la sortie vous permettra de faire fluctuer vos économies. 1 Libra équivaudra plus ou moins à 1$.

L’objectif de la cryptomonnaie est donc dans un premier temps d’être utilisée dans tous les services proposés par les sociétés partenaires du projet, chacune possédant sa propre crypto mais qu’elles soient toutes inter-échangeables et qu’il y ait de plus en plus de sociétés qui rejoignent le mouvement.

Protocole & développement

Concernant le protocole, il s’agira du « Practical Byzantine Fault Tolerance (PBFT) » qui permettra d’orchestrer des dizaines de milliers de transactions sécurisées par seconde là où le Bitcoin par exemple n’en traite qu’environ 7. Cela palliera donc à l’un des gros freins du Bitcoin.

la cryptomonnaie sera codée avec le langage de programmation move qui est un langage de programmation opensource développé spécifiquement pour le Libra.

Date de lancement :

La cryptomonnaie Libra sera lancé d’ici fin juin 2020 si les porteurs de projets respectent leurs engagements.

Acheter des Libras

Pour acheter des libras, vous devrez utiliser l’application Calibra. Elle sera disponible dans l’app store et le play store dès que la monnaie sera lancée. Une vérification par carte d’identité sera demandée.

Avantages & risques de la crypto monnaie Facebook:

Cette cryptomonnaie aura un énorme avantage qui sera d’être suivie par une communauté gigantesque. Elle va rassurer et avoir un board très expérimenté et des investisseurs comme les mastodontes ci-dessus permet qu’elle soit digne de confiance dès ses débuts.

Il y a néanmoins un risque au niveau légal. Le fait que des entreprises si grandes s’insèrent dans le milieu des cryptomonnaies va renforcer la confiance du grand public mais aussi le risque que des états mettent en place des contraintes pour ce type de monnaie.

Mon deuxième point est de se demander : va-t-elle susciter l’engouement de la communauté qui utilise déjà des cryptomonnaies étant donné que cela passera par une app où il faut encore donner des informations délicates comme la carte d’identité à une filiale de Facebook?

Ne serais-ce pas plutôt une devise Facebook qu’une cryptomonnaie ? Le seul élément l’y rapprochant étant la dématérialisation car il n’y a pas de blockchain, et c’est encore une unitée centrale qui la contrôle. Cette crypto n’irait pas à contre courant du mouvement global ?

Je vous laisse tirer vos propres conclusions.

Sources :

Auteur de l’article : Louis

Passionné de cryptomonnaies depuis plusieurs années et disposant d'expérience en informatique et en marketing, je vous livre mes connaissances du milieu des cryptos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *