Le Cloud mining est-il rentable ? Même en 2020 ?

Pour faire simple, le cloud mining est un service qui vous permet de louer du matériel de mining à une entreprise qui le fera tourner pour vous. L’entreprise et vous divisez ensuite les profits, en soustrayant les frais en lien avec votre contrat. Mais cela amène tout de même une question : le cloud mining est-il rentable en 2020 ? C’est ce que nous allons voir au sein de cet article.

Pour plus d’information sur les différentes façons de miner des cryptos, faites un détour sur notre article à ce sujet !

Je vous rappelle que cet article a un but pédagogique, et n’est pas un conseil en investissement, tout comme tous les autres articles présents sur ce site.

Débuter le cloud mining : à quoi faire attention ?

Cloud mining genesis
Une des « fermes de mining » de Genesis Mining

Tout d’abord, il faudra porter votre attention sur les différents paramètres de minage. En effet, savoir si votre contrat de cloud mining est rentable dépendra de :

  • La durée du contrat
  • Des frais appliqués par l’entreprise (maintenance, entrepôts…)
  • La difficulté de minage de l’actif choisi
  • La puissance de calcul choisie

Comme souvent dans la crypto-sphère, la rentabilité est hautement corrélée à la situation du marché. En effet, plus le prix d’une devise est haut, plus les mineurs vont se diriger vers cette dernière. Qui dit plus de mineurs dit plus de puissance de calcul, et donc une difficulté de minage qui augmente. Il s’agit donc de parier sur une devise qui soit stable, ou de miser sur une augmentation du prix à venir.

Attention aux arnaques !

En plus des facteurs de rentabilité, certaines mesures de précaution sont à prendre. Ces mesures de précaution sont d’ailleurs valables pour la plupart de vos investissement.

  • Premièrement : ne lésinez pas sur les recherches avant d’investir ! En effet, de nombreuses arnaques existent, il convient donc de bien connaître l’entreprise dans laquelle vous allez injecter votre argent. Méfiez vous des promesses un peu trop alléchantes, vous n’allez pas devenir riche du jour au lendemain ! En règle générale, suivez cet adage : « Si c’est trop beau pour être vrai, alors c’est un mensonge ».
  • Ensuite, ne stockez jamais vos devises sur les wallets du site ! C’est d’ailleurs valable pour tout exchange, et une pratique essentielle du monde crypto. Investissez dans un hardware wallet (Ledger, par exemple), ou créez en-un en ligne (avec Electrum par exemple), mais gardez en tête que seules les cryptomonnaies stockées sur vos wallets vous appartiennent réellement. Même la plus sûre des plateformes peut se faire hacker, ou voir un employé partir avec la caisse, alors couvrez vos arrières !
  • Pour finir : n’investissez que l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre ! En effet, lors de l’envolée du prix du Bitcoin (BTC) en 2018 (qui avait dépassé les 15 000 €), certains inconscients sont allés jusqu’à hypothéquer leur domicile pour investir dans les cryptos. Ceux là l’ont amèrement regretté lorsque la bulle a fini par éclater. Ce genre de volatilité est quasiment cyclique dans le monde du crypto-investissement, alors restez toujours prudent avec vos fonds.

Etude de cas : Genesis Mining

Afin d’y voir un peu plus clair, nous allons nous pencher sur un cas concret que vous pourrez réutiliser en adaptant les chiffres.

Calcul de rentabilité

Genesis Mining fait partie des plus anciennes entreprises de cloud mining sur le marché. Puisque la cryptosphère reste encore peu régulée, les arnaques sont légion. Ainsi, quitte à payer un peu plus cher, mieux vaut se diriger vers les gros acteurs et éviter les scams !

Nous allons procéder à un calcul de rentabilité sur l’un de leur contrats. L’algorithme choisi est le SHA-256, qui sera utilisé pour miner du Bitcoin (BTC). Prenons le contrat « Platine », qui vous coûtera un paiement de 999 $ (hors frais de maintenance) et vous permettra de miner pendant 30 mois à une puissance de calcul de 20 TH/s.

platine genesis cloud mining rentable

Il faut ajouter à ces 999 $ les frais de maintenance, s’élevant à 0.03$ par jour.

(0.03 x 30) x 30 = 27$
999 + 27 = 1026$

En tout, vous allez donc débourser 1026 $ pour ce contrat. Mais que va-t-il vous rapporter ? Pour répondre à cette question, nous avons utilisé l’outil de calcul de rentabilité mis à disposition par Cryptocompare.

En général, les outils de calcul de rentabilité sont fait pour les mineurs particuliers. Vous devez y renseigner votre consommation électrique ainsi que le prix de kilowatt/heure. Puisque l’avantage du cloud mining réside dans le fait de ne pas payer son électricité et d’autres frais (comme par exemple, le frais de pool de minage), laissez une valeur nulle dans ces cases, nous procéderons à une soustraction après.

cryptocompare cloud mining
L’outil de calcul de rentabilité de CryptoCompare

Vous voilà devant votre profit mensuel : 45.74 $. Voyons maintenant si votre contrat de cloud mining est rentable en comparant vos revenus annuels au prix de votre contrat.

45.74 x 30 = 1372.20$
1372.201026 = 346.20$

Rentable mais…

Ainsi, avec le contrat platine de Genesis, il vous est possible de tirer un profit de 346.20 $ sur la durée de votre contrat (30 mois). Attention cependant, car il s’agit d’une projection misant sur un prix du Bitcoin ainsi qu’une difficulté de mining stable, et les cryptomonnaies sont connues pour leur volatilité ! Vous pouvez très bien vous retrouver avec un profit largement supérieur, ou totalement inexistant, en fonction du contexte du marché, restez donc bien prudent !

Cloud mining : moins rentable que d’acheter ?

L’avantage d’acheter directement, c’est que même en cas de l’effondrement du prix, vous conservez vos BTC. Au niveau du cloud mining, l’affaire se corse. En effet, si le prix reste bas pendant toute la durée de votre contrat, l’entreprise va miner à perte. Vous n’allez donc générer aucun revenu, et votre argent sera simplement perdu.

Il est donc important de se pencher sur la situation actuelle avant de passer un contrat. En effet, le cours du Bitcoin (BTC) chute parfois brutalement, comme lorsque la « bulle » avait éclaté en 2014 (ou plus récemment en 2018)

La chute de 2014, où BTC est passé de plus de 1 000 € aux alentours de 150 €.

Mais il connaît également des envolées tout aussi soudaines, à l’image du pic que le prix à connu en 2018.

La fameuse bulle de 2017, qui avait mené BTC jusqu’à 18 000 €.

Cette volatilité inhérente aux cryptomonnaies rend souvent les calculs de rentabilité complexes. Ainsi, si vous pariez sur une hausse du prix d’une devise en particulier, il vaudra parfois mieux simplement investir dedans, et laisser le temps faire son ouvrage.

En conclusion, on peut effectivement affirmer que le cloud mining est rentable, mais que, comme pour tous les investissement, l’ensemble des facteurs est à prendre en compte avant de vous lancer !

Auteur de l’article : Julien

Rédacteur tombé dans le monde de la crypto il y a un peu plus de 4 ans, chasseur de scams à ses heures perdues, je répondrai a vos questions avec grand plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *